Jouer

Jouer

Départ de la Gare du RER « Le Vésinet-Centre ». Observez les photos situées dans le hall de la gare. Remarquez la photo de la passerelle et de la rue de l’Église.

Question 1 : Quel est le nom actuel de cette rue ?

Question 2 : Comment appelle-t-on les habitants du Vésinet ?

En sortant de la gare, prenez à droite, passez entre les hangars à vélos en longeant la ligne du RER par la voie piétonne jusqu’à la placette rue du Général-Clavery. Sur cette petite place, vous trouverez les éléments qui vous permettront de répondre aux questions suivantes. Un bombardement a eu lieu sur Le Vésinet le 1er Juin 1944.

Question 3 : Combien de personnes ont perdu la vie ?

Retournez vers la gare par la rue du Général-Clavery où se trouve la « Maison du Combattant ».

Question 4 : De quel style architectural est-elle ?

Remontez la rue du Maréchal-Foch où la chanteuse Barbara a séjourné dans son enfance à la pension de famille « les Marronniers » à l’angle de la rue Ernest André. Avenue du Maréchal-Foch, quel homme de théâtre est né au premier étage de la pharmacie ?

Question 5 : Quel est son nom ?

En arrivant place de l’Église, admirez au 18 rue du Maréchal Foch, un immeuble du XIXe siècle, de style « brique et pierre », dont vous admirerez la profusion des ornements de la façade rythmée par des cartouches dont certains sont percés.

Question 6 : Quel est le nom de l’architecte de cet immeuble ?

Il est très célèbre au Vésinet, il est devenu l’architecte de la commune. Il a bâti la mairie, les écoles et d’autres édifices publics et privés.
Continuez jusqu’à l’église et prenez le temps de l’examiner de l’extérieur.

Question 7 : De combien de pierres est-elle constituée ?

Question 8 : Qui est l’inventeur du béton aggloméré ?

Poursuivez la visite à l’intérieur. Un peintre célèbre du mouvement des Nabis à décoré les chapelles latérales et le transept.

Question 9 : Quel est son nom ?

L’église est aussi décorée de nombreux tableaux, certains très anciens (XVIe et XVIIe), d’autres plus récents (XXe).

Question 10 : Qui a peint les tableaux intitulés « Incarnation » et « Calice de la rédemption » ?

Quittez l’église et traversez la place vers la rue Jean-Laurent.

Question 11 : Où pouvez-vous achetez une « sarmentine » ?

Avant de remonter la rue Jean-Laurent, observez bien les pignons des immeubles devant vous qui portent des traces de panneaux publicitaires.

Question 12 : Citez une marque concernée.

Question 13 : Où feriez-vous réparer une vieille Chameroy de 1910 ?

De l’autre côté de la rue, juste en face du garage, voyez la plaque sur le mur.

Question 14 : Quel était le métier du papa de l’homme le plus fort du monde ?

Traversez le boulevard Carnot pour continuer rue Jean-Laurent.

Question 15 : A quel numéro a habité Maurice de Vlaminck ?

D’autres peintres célèbres ont vécu au Vésinet.

Question 16 : Pour en retrouver un, remettez les lettres dans le bon ordre : TLLOIRU

Revenez sur vos pas et par le boulevard Carnot, dirigez-vous vers la Mairie.

Question 17 : En quelle année a-t-elle été construite ?

Suivez le boulevard Carnot jusqu’à la Poste et observez la stèle, perpendiculaire à la Poste, qui rend hommage à Alphonse Pallu.

Question 18 : Quel est le nom du sculpteur de cette œuvre ?

Les armoiries du Vésinet qui ornent cette stèle ont été adoptées en Conseil municipal le 2 août 1897 et officialisées par arrêté municipal du 2 août 1898.

Question 19 : Quel arbre a été choisi comme emblème par la ville ?

Prenez l’avenue des Pages puis, par l’avenue Henri-Dunant, longez le petit cours d’eau jusqu’à l’allée des Bocages. Continuez par l’avenue Jean-Mermoz jusqu’au croisement avec l’avenue Horace-Vernet. Derrière la grande grille bleue se trouve un établissement de soins qui occupe un vaste parc.

Question 20 : Quel nom a été donné à cet établissement ?

Question 21 : Quelles thérapies proposait-il lors de sa construction ?

Tournez à droite dans l’avenue Horace-Vernet, allez jusqu’au Rond-Point Royal.

Question 22 : Dans quel département de France ce bel animal a-t-il été fondu ?
Indice : Les fontaines Wallace ont été fabriquées au même endroit… ;

Question 23 : Dans quelle direction regarde-t-il ?

Question 24 : Dans quelle ville peut-on trouver sa copie ?

Par l’avenue du Grand-Veneur, en suivant le regard de l’animal, dirigez-vous vers le Lac des Ibis. Au bord du lac, non loin de la grotte-rocaille, se trouve un arbre dit « chauve ». Cherchez-le.

Question 25 : identifiez-le (nom savant).

Tournez autour du lac dans le sens des aiguilles d’une montre. Si vous avez de la chance, vous pourrez peut-être apercevoir un cormoran ou un héron cendré. Sur votre gauche, près de la villa d’Alphonse Pallu, « La Marguerite », vous trouverez l’arbre du centenaire.

Question 26 : A qui cet arbre fait-il référence ?

Ce Vésigondin avait réussi à convaincre les organisateurs du Tour de France de faire débuter la course devant son magasin de cycles du 15 bis boulevard Carnot pendant l’âge d’or de l’épreuve, dans les années 1930, avec Joséphine Baker, également Vésigondine, comme marraine.
En continuant le tour du lac, cherchez la plaque commémorative du champ de courses.

Question 27 : Quel est le nom de l’auteur du dessin qui le représente ?

Rejoignez le Palais rose tout proche.

Question 28 : De quel édifice s’est-on inspiré pour bâtir le Palais rose ?

Le Palais rose a eu de nombreux propriétaires, parmi eux un dandy célèbre qui inspira le personnage du Baron de Charlus à Marcel Proust.

Question 29 : Quel est son nom ?

Question 30 : En quelle année a-t-on inscrit le Palais rose à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques ?

Question 31 : Combien y a-t-il de bâtiments classés « Monument Historique » au Vésinet ?

Rue Diderot, vous apprendrez qu’un personnage célèbre a séjourné dans l’Ermitage, une dépendance du Palais rose.

Question 32 : Quel est-il ?

Revenez en arrière et prenez l’avenue du Grand-Veneur en direction de la gare du RER « Le Vésinet-Le Pecq ». Sur votre gauche, se trouve une boite à livres. Vous pouvez aller vous servir, mais n’oubliez pas de revenir déposer un ou d’autres livres en échange.

Question 33 : Depuis quand le RER dessert-il la station « Le Vésinet-Le Pecq » ?

Question 34 : A quelle date la première ligne de chemin de fer Paris-Le Pecq a-t-elle été inaugurée ?

Par le sous-terrain de la gare, franchissez la voie ferrée et ressortez avenue Georges-Bizet. En vous avançant vers la plaque, vous pourrez apercevoir la villa Olivia, villa que son architecte et propriétaire, Joseph Olive, loua durant plusieurs années à Alphonse Pallu.

Question 35 : Qui a dessiné la gravure qui la représente ?

Quittez le lac de la Station en le laissant sur votre gauche. Au pied du pont de la route de Montesson, vous allez découvrir, dissimulée par les arbres, une maison due à l’architecte Hector Guimard avec sa grille et son toit-terrasse bordé d’un parapet en fer forgé de style « coup de fouet ».

Question 36 : Quels sont les deux noms de cette maison ?

Par l’avenue Rembrandt, rejoignez le boulevard Carnot en admirant au passage les contours discrets du lac de la Station. Traversez le boulevard Carnot, suivez-le jusqu’à la Promenade de Villanueva de la Cañada. Suivez la petite rivière pour une agréable balade ombragée.

Les cours et plans d’eaux du Vésinet, dessinés par le Comte de Choulot, ont été aménagés par un ingénieur hydraulicien célèbre.

Question 37 : Quel est son nom ?

Suivez la rivière pour traverser la Grande Pelouse puis, par le pont, passez sur l’autre rive et continuez le long de la rivière jusqu’à l’avenue de la Prise-d’Eau. Continuez jusqu’à l’avenue Georges-Clemenceau et la route des Bouleaux.

Question 38 : Pourquoi la villa du 18 route des Bouleaux, s’appelle-t-elle « La Bonne Lucie » ?

Suivez la route des Bouleaux jusqu’au Pont d’Alsace-Lorraine, passez sous le pont (attention aux voitures) et longez la voie jusqu’à la petite maison d’un illustre philosophe.

Question 39 : A quel établissement du Vésinet a-t-on donné son nom de plume ?

Question 40 : Quel était le vrai nom de ce philosophe ?

Notre rallye est terminé.

Vous pouvez rejoindre la gare du Vésinet toute proche, ou aller faire quelques emplettes dans le Village.
N’oubliez pas de remplir lisiblement, sans ratures, le bulletin-réponse et le faire parvenir au Syndicat d’Initiative et de Défense du Site (SIDSV) en répondant à la question subsidiaire :

Question subsidiaire : Combien de réponses le SIDSV recevra-t-il ?

Notez bien que les images ci-dessus ne sont pas nécessaires pour trouver les réponses.